L'enfant de tous les silences

Publié le par elea23

enfant-silence.jpgL'enfant de tous les silences. Kim Edwards. Le livre de poche.

Résumé : 1964. Une terrible tempête de neige paralyse le Kentucky. Le Dr David Henry n’a pas le choix : il doit accoucher lui-même sa jeune épouse, Norah, qui met au monde un magnifique garçon, puis une petite fille... trisomique. En un instant, David, persuadé d’agir pour le mieux, va prendre une décision tragique : il confie la petite à Caroline, son infirmière, qui doit l’emmener dans une institution spécialisée. À Norah, il annonce que le bébé n’a pas survécu. Mais Caroline choisit de sauver la petite et de l’élever comme sa propre fille... Des années plus tard, la vérité refait surface, et, avec elle, des conséquences dramatiques pour cette famille déchirée.

Mon avis : j'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict et le livre de poche. Je ne connaissais pas du tout ce livre ni cette auteur mais le résumé me tentait bien.

On suit donc la vie d'une famille dans les années 60. Le père est un médecin bon et humain, sa jeune femme Norah est très amoureuse et ils sont heureux d'attendre leur premier enfant. Le jour de la naissance, une tempête de neige oblige David, le père, à accoucher lui-même sa femme, avec l'aide de son infirmière dévouée, Caroline.

Norah met au monde un garçon en bonne santé, Paul, et une petite fille trisomique, Phoebe. Là, David va prendre en quelques minutes une décision qu'il croit la meilleure pour épargner des souffrances à tout le monde mais qui va s'avérer pire que tous les maux qu'il voulait éviter.

Cette histoire est très émouvante car très vite on s'aperçoit que le choix de David va peser lourd dans l'histoire familiale. Il agit au départ pour des motifs valables : son histoire familiale, le fait qu'il ait eu lui-même une soeur malade morte très jeune et qu'il veut épargner cette souffrance à sa femme et à son fils. Mais malgré lui, cette situation empoisonne leurs relations : Norah a du mal à faire le deuil de cette enfant qu'elle croit morte, et lui doit continuer à vivre en sachant son enfant vivante mais inaccessible. Ils vont s'éloigner inexorablement, lui en choisissant de photographier le monde pour le figer et avoir prise sur lui, Norah en se réfugiant dans le travail. A leurs côtés, leur fils Paul doit grandir à côté de ce fantôme, persuadé que son père lui aurait préféré sa soeur et ne comprenant pas la distance et la souffrance de celui-ci.

A contrario, l'adoption de Phoebe par Caroline, malgré les difficultés d'élever une enfant trisomique, va lui permettre de s'ouvrir sur le monde, de trouver des amis, un mari... Phoebe, par son absence et sa présence, détruit ou crée une famille...

Je remercie Livraddict et le Livre de poche pour m'avoir fait découvrir cette belle histoire...

Commenter cet article

Gloewen 28/01/2015 11:42

Je viens de terminer la lecture de ce roman et c'est une très belle découverte. Un livre très touchant.

Jana 16/10/2010 22:28


Je partage ton avis concernant le côté très émouvant de ce roman, et notamment la lente désagrégation de la famille de David. Néanmoins, je regrette un peu que le personnage de Phoebe n'ait pas été
plus exploité...