Vendetta. R.J. Ellory

Publié le par elea23

Vendetta.jpgVendetta. R. J. Ellory. Ed. Sonatine.

Résumé (4ème de couverture). : 2006, La Nouvelle-Orléans. Catherine, la fille du gouverneur de Louisiane est enlevée, son garde du corps assassiné. Confiée au FBI, l'enquête prend un tour imprévu: le kidnappeur, Ernesto Perrez, se livre aux autorités et demande à s'entretenir avec Ray Hartamann, un obscur fonctionnaire qui travaille à Washington dans une unité de lutte contre le crime organisé. A cette condition seulement il permettra aux enquêteurs de retrouver la jeune fille saine et sauve.
A sa grande surprise, Hartmann est donc appelé sur les lieux. C'est le début d'une longue confrontation entre les deux hommes, au cours de laquelle Perez va peu à peu retracer son itinéraire, l'incroyable récit d'une vie de tueur à gages au service de la mafia, un demi-siècle de la face cachée de l'Amérique, de Las Vegas à Chicago, depuis Castro et Kennedy jusqu'à nos jours.
Quel est le véritable enjeu de cette confrontation? Pourquoi Perez souhaite-t-il Hartmann comme seul interlocuteur? Alors qu'une course contre la montre s'engage pour retrouver Catherine et que, dans l'ombre, la mafia et les autorités s'inquiètent du dialogue qui s'établit entre les deux hommes, Hartmann ira de surprise en surprise jusqu'à l'incroyable coup de théâtre final.

Pourquoi je l'ai lu : J'avais découvert cet auteur en lisant son précédent roman "Seul le silence", un quasi coup de coeur. Du coup celui-ci était sur ma wish-list sans même que je sache de quoi il parlait et je l'ai réservé et emprunté à la bibliothèque municipale dès qu'il a été disponible.

Mon avis : J'ai donc découvert le résumé du livre en rentrant à la maison et j'ai eu une appréhension en me rendant compte que cela traitait beaucoup de la mafia, un milieu qui ne m'attire pas outre mesure. J'ai donc commencé ce livre avec prudence et j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire qui pour moi commence vraiment au moment de la confrontation entre Hartmann et Perez. A partir de ce moment là, Mafia ou pas Mafia, je me suis laissée embarquée dans le récit de la vie de cet homme, attendant à chaque début de journée la suite de ses aventures. On y découvre un pan de vie de l'histoire américaine des années soixante, vue par un tueur à gages de la Mafia. Alors c'est vrai qu'à certains moments je me suis un peu emmêlée les pédales entre les différents "parrains" et les noms italiens, mais c'est pas grave, cela n'a pas du tout nuît à mon intérêt pour l'histoire extraordinaire de cet homme auquel on parvient presque à s'attacher. J'ai redécouvert une partie de l'histoire sombre de l'Amérique, les collusions entre le pouvoir politique et "les familles", famille qui est au coeur de ce roman : à la fois la famille de la  Mafia, mais aussi la famille de Perez et celle d'Hartmann, familles qui sont finalement ce pourquoi ces hommes sont ce qu'ils sont. C'est aussi l'histoire d'une ville : la "Nouvelle Orléans", que j'ai découvert un petit peu en lisant "Ouragan" de Gaudé, et qui paraît être une ville "à part", violente, moite, mélangée entre noir et blanc, chrétien et vaudou...

Pour terminer, j'ai beaucoup aimé ce roman, je me suis laissée embringuée dans l'intrigue, et j'y ai fait beaucoup de découvertes...

Je le conseille ? Oui, sans hésitation ! Et je mets déjà le prochain roman d'Ellory "Les anonymes" dans ma wish-list...

Commenter cet article

Theoma 15/11/2010 14:55


J'ai bcp aimé Seul le silence, donc oui, je vais le lire sans hésitation !


elea23 16/11/2010 08:54



J'espère qu'il te plaira aussi. Bonne lecture !



Virginie 04/11/2010 19:46


Seul le silence, on ne cesse de me le conseiller. Vais finir par craquer, et puis c'est Ellory!


Nelfe 03/11/2010 15:11


J'ai adoré "Seul le silence". Et "adorer" est faible.
Bizarrement je ne suis pas attirée par celui ci. La mafia se n'est pas non plus ma tasse de thé.


lasardine 01/11/2010 15:53


je n'ai pas encore lu cet auteur, mais il me tarde de plus en plus!